Le vin et ses anecdotes

Publié le 10 Janvier 2017

Savez-vous d'où vient l'expression "Tchin-Tchin"?

 

Vous allez me dire "C'est le bruit que les verres font en trinquant", d'accord, je vous l'accorde mais lorsqu'on trinque les verres ne font qu'un "Tchin" et non deux!...bizarre...

Et bien voilà, au moyen âge, l'empoisonnement dans la nourriture ou dans la boisson était une pratique fort répandue dans certains milieux. Echanger un peu de son breuvage avec quelqu'un était donc (en ces temps dangereux) un signe de confiance mutuelle. Les verres étaient forts remplis de vin ou de bière (l'apéritif n'existait pas), et souvent dans des matières solides (argent, étain, fer, bois). L'un des 2 buveurs commençait à cogner son verre contre l'autre de telle façon qu'une partie du liquide s'éclabousse et atteigne l'autre verre (premier Tchin). Le second buveur lui rendait bien sûr la politesse (2ème Tchin).

Avec le temps, la confiance entre buveurs est revenue, on ne trinque maintenant qu'une seule fois et sans brutalité (Tchin !).

 

Do you know where comes from the french expression "Tchin-Tchin" (Cheers)?

 

Indeed, it could be the noise glasses do when they shocked but when we clink glasses there is only one "Tchin" not two!...that is weird....

Actually, in the Middle Age, they used to put poison in food or in drinks. So, in order to check if the person drinking with you was not about to kill you, the first one shocked strongly his glass against the other one to put a bit of liquid in it and the second one used to do the same to be polite : "Tchin, Tchin".

 

D'où vient le Tire-Bouchon?

 

Son ancêtre servait à extraire une balle du canon d'une arme à feu. Le tire-bouchon apparut au 17ème siècle selon le principe de la vis sans fin. En forme de T, écrou à vis, le tire-bouchon fut breveté en 1795 par l'anglais Samuel Hershaw.

 

How appeared the corkscrew?

 

Its ancestor used to take out a ball from the barrell of a gun. The corkscrew appeared in the 17e century copying the system of the endless screw. It was patented in 1795 by Samuel Hershaw (English).

 

Coca-Cola pas si éloigné du terroir bordelais...

 

L’ancêtre du Coca-Cola a été mis au point par John S. Pemberton, un pharmacien d'Atlanta aux Etats-Unis . Il s’agissait d’une boisson alcoolisée dans laquelle était ajoutée des feuilles de coca et de noix de kola.

Elle était présentée comme médicament.

La recette de Pemberton s’inspirait, semble-t-il, du vin Mariani. Le vin Mariani était un mélange de vin de Bordeaux et de feuilles de coca, inventé en 1863 par un chimiste français d’origine corse, Angelo Mariani.

En 1885, une période de prohibition fut votée dans la ville d’Atlanta. Pemberton développa une version sans alcool de sa boisson, préfigurant le soda que nous connaissons aujourd’hui.

 

Coca-Cola not so far from the Bordelais Soil

 

Coke's ancestor was invented by John S.Pemberton, a pharmacist from Atlanta (USA).

It was an alcoholic drink in which he put Coca leaves and Kola nut. It was sold as a medicine.

It is said that Pemberton's receip was inspired by Mariani Wine which was a blend between Bordeaux Wine and Coca leaves invented in 1863 by a French Chimist Angelo Mariani.

In 1885, a law prohibited alcohol in Atlanta so Pemberton invented a new version without any alcohol : The birth of Coca-cola!

Sources

- http://www.restocours.net

- William Reymond, Coca-Cola : l’enquête interdite (Flammarion)

Rédigé par Vignobles Gabard

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article